Antigone

Théâtre

Hors les murs

Spectacle présenté au jardin de verdure du musée des Avelines

@sceneetpublic

Une réécriture complète d'Antigone, d'une grande intelligence, qui déplace le nœud du problème pour mieux renouer avec l'intensité dramatique

Dans cette version d’Antigone, jouée en Avignon en 2019, Romain Sardou s’empare du mythe dans une proposition originale portée par une Katia Miran touchante. Une réécriture complète d'Antigone, d'une grande intelligence, qui déplace le nœud du problème pour mieux renouer avec l'intensité dramatique.

Ici, la guerre est terminée, Créon est vainqueur, mais les frères d’Antigone sont toujours vivants. Ce n’est pas de leur sépulture qu’il va s’agir, mais de remonter le fil de leur destin tragique, de se pencher sur les parents d’Antigone : Œdipe et Jocaste. Antigone est dépositaire d’un bien lourd secret...

Mais qui est vraiment Antigone ? Comment grandit-on quand on est la fille d'Œdipe et de Jocaste ?... Pour tenter de répondre à ces questions, je ne raconte plus l'histoire de la mort des deux frères, ni le conflit autour de leurs funérailles. J'ai changé la fable, en respectant le mythe - Romain Sardou, metteur en scène

Note de l'auteur
Cette version est née d'une constatation : si elles s'intitulent toutes Antigone, la fille d'Œdipe et de Jocaste n'est jamais le sujet des grandes pièces qui ont été écrites sur elle. Le rôle principal, tant en nombre de répliques qu'en arc dramatiques, est toujours celoui de Créon. Dans le mythe, Antigone se définit par ce qu'elle fait (une poignée de poussière sur le corps de son frère Polynice) et par ce qu'elle récuse (se dédire de son acte, se rendre aux vues de son oncle), mais rien n'est dit sur elle, ni par elle. A la différence des pièces tragiques écrites sur Œdipe, jamais le mot d'inceste n'est formulé dans celle sur Antigone...

Je ne raconte plus l'histoire de la mort des deux frères Etéocle et Polynice, ni le conflit autour de leurs funérailles. Je propose une autre histoire, tout en respectant les personnages. Et pour remettre Œdipe et Jocaste au centre de la pièce, j'ai décidé qu'à leur mort, personne n'avait compris pourquoi ce couple royal et mythique s'était suicidé. Depuis vingt ans, leur bonheur était éclatant... Nul n'a jamais pu deviner la véritable " nature " de leurs liens incestueux. Mis à part Antigone qui a compris toute seule et qui vit avec ce monstrueux secret depuis sa tendre enfance.

Après lar mort d'Œdipe, la guerre s'est abattue sur la ville privée de son roi. Au moment où, commence la pièce, ce matin c'est un grand jour. La victoire est finalement acquise. Contre toute attente, après deux années de conflit, Créon revient glorieux pour reconstruire la ville. Le peuple respire. On prépare les festivités. Tout le monde est heureux. Hormis Antigone.

Elle seule sait que les langues vont se délier et que les ennuis ne font que commencer...
Romain Sardou

 

Durée : 1h25
Plein tarif : 21 € - Tarif réduit : 15 € - Tarif groupe : 12 €

 

Ecriture et mise en scène : Romain Sardou
Collaboration artistique : Xavier Simonin

Avec Henri Courseaux, Bernard Malaka, Katia Miran, Agnès Ramy, Magaly Godénaire, René-Alban Fleury, Guillaume Jacquemont,
Taos Sonzogni
Tous les spectacles