ESCAPADES

01/02/2018

PHOTO de l'ONDIFJEUDI 15 FEVRIER - 20h30                      vignette

CONCERT SYMPHONIQUE
PIAZZOLA / BEETHOVEN
PAR l'ONDIF - Orchestre National d'Ile de France

Astor Piazzolla - Aconcagua (20')
Ludwig van Beethoven - Symphonie n°7
en la majeur op.92 (38')
 

ONDIF
Direction : Nicholas Carter
Bandonéon : Per Arne Glorvigen

Durée : 1h30
Tarif B

Photo de l'orchestreAstor Piazzolla, pris de passion pour le tango, décide de mettre le bandonéon au-devant de la scène en composant de nombreuses œuvres pour cet instrument charnel. Il s’est beaucoup inspiré de ses racines pour composer ses œuvres.

Il donne au tango argentin la liberté de sonner tant au bandonéon traditionnel qu’avec un orchestre classique, rien d’étonnant pour un argentin venu étudier à Paris la composition auprès de la grande Nadia Boulanger. La forme d’Aconcagua est bien un concerto (occidental), mais un concerto totalement nourri des phrases nostalgiques et dansantes autant que du  rythme intérieur du tango.

Dans la Septième symphonie de Beethoven composée en 1812, c’est aussi le rythme qui guide tous les mouvements, depuis les thèmes dansants du vivace initial, jusqu’à la sombre marche funèbre du deuxième mouvement et au finale qui reste un chef-d’œuvre de musique pulsée, donnant à l’œuvre l’impression de se précipiter avec jubilation vers sa fin !

 

Per Arne Glorvigen au bandonéon, ou comment un norvégien se prend de passion pour un instrument argentin, a élargi le répertoire de l’instrument au-delà du tango. Ce virtuose joue tout, du baroque au klezmer en passant par la pop et surtout par la musique contemporaine.